Les meetings e-commerce inaugurent une nouvelle forme de convention d’affaires particulièrement efficace pour améliorer sa vision du marché et renforcer son réseau les 12 et 13 octobre prochains à Paris.

image_header_ecom

Pourquoi y aller ?

La compétition est rude sur le marché du e-commerce. Les professionnels du e-commerce ne peuvent négliger aucun des trois piliers de leur possible succès : vision du marché, rayonnement commercial et mobilisation d’un réseau. Les meetings e-commerce présentent le grand avantage de renforcer chacun de ces moteurs, à travers un programme de conférences haut de gamme, un outil d’organisation des rendez-vous qui a fait ses preuves et des espaces propices au réseautage.

E-logistique, big data, m-commerce, géomarketing etc. les grands enjeux du moment sont traités lors des meetings e-commerce, par un programme de 24 conférences. Les experts de l’industrie dressent l’état des lieux du potentiel technique et économique du e-commerce et en explorent les versants les plus spécifiques. De quoi fournir une vision complète et à jour du secteur, pour adopter la stratégie gagnante dans l’environnement le plus favorable qui soit.

Qui sont les intervenants ?

Pour s’en tenir au seul domaine du marketing, la question du search marketing et de son usage dans des secteurs fortement concurrentiels fait l’objet d’une conférence spécifique, avec notamment le dirigeant d’Open Linking.

Sur le volet du marketing communautaire, le prestataire Howtank et deux de ses clients Auchan et Monechelle.fr nous livreront leur retour d’expérience et leur stratégie d’optimisation de l’expérience client. Leroy-Merlin et son prestataire Dimelo interviendront sur la question de l’approche CRM à travers les canaux digitaux et notamment les réseaux sociaux. A noter encore, les réflexions autour du rôle du directeur e-commerce, dans le succès d’une stratégie omnicanal, question qui sera abordée par l’agence Antadis, Omnichange et le directeur e-commerce de la Compagnie du lit.

Rendez-vous one-to-one : comment ça marche ?

Les participants arrivent aux meetings e-commerce avec une vision claire des contacts qu’ils peuvent rencontrer. Dans la majorité des cas, les rendez-vous sont déjà programmés. Un outil efficace en ligne assure la gestion fine de cette mise en relation directe en optimisant l’agenda de chacun. Un participant a ainsi la garantie qu’il quittera les Meetings en ayant rencontré les interlocuteurs les plus utiles à ses affaires.

La marque, l’idée, ou le projet sont présentés aux personnes qui compteront pour les prochains mois. Signature immédiate ou première étape d’un processus plus long, dans tous les cas l’échange a été fécond.

La dynamique de  Networking est-elle au rendez-vous ?

Aux rendez-vous programmés, s’ajoutent les contacts imprévus avec toute une variété d’acteurs, pas forcément identifiés au départ, mais eux-aussi plongés dans la bulle e-business. Prestataire, partenaire, client impromptu… certains entrent dans ces catégories, d’autres non. Mais le brassage des idées, la découverte d’un intérêt commun en font des interlocuteurs utiles, à court et moyen terme.

Le réseautage est alors la garantie d’un rayonnement pour une marque, un projet encore en phase d’évangélisation. L’intérêt immédiat n’est pas toujours visible, mais chacun comprend que tout l’espace occupé dans les consciences par son propre produit ne l’est pas par ses concurrents. Le visage que l’on met sur le patron d’une start-up ou son directeur des ventes crédibilisent la solution qu’il développe et la font entrer dans le champ des opportunités… le jour venu.

D’un point de vue pratique, on fait comment ?

En premier lieu, il ne faut pas tarder pour s’inscrire ! Puis viendra le temps de la réservation de rendez-vous et enfin la manifestation en elle-même. La bulle e-commerce constituée par les meetings e-commerce sera accueillie à l’Hôtel Le Méridien (81 Boulevard Gouvion-St-Cyr – Paris 17e), à partir de 10h le 12 octobre et jusqu’à 17h le 13 octobre. La soirée du 12 sera marquée par une soirée musicale exceptionnelle au Jazz Club.

D’autres informations pratiques sont accessibles sur le site de l’événement.